Andrieux (Louis)
Nom : Louis Andrieux
Dates : Né en 1840
Pays : France
Catégorie : Homme politique
Titre : Préfet de police de Paris

Où l’on comprend le sens véritable de l’expression « Être dans les petits papiers du préfet de Police » ...

Né dans l’Ain en 1840, sans fortune, il se fait connaitre jusqu’à la bataille de Sedan comme opposant à l’Empire. Jeté en prison au début de la Guerre de 70, il en est extrait par Charles-André Béthancourt qui le fait nommer procureur de la République du Rhône. À ce poste il réprime durement la Commune de Lyon, n’hésitant pas à faire lui même le coup de poing contre les Rouges. Il n’hésite par ailleurs jamais à provoquer ses adversaires en duel. Fondateur du Petit Parisien en 1876, il le revend rapidement, se fait élire député puis nommer, grâce à l’influence de Béthancourt, Préfet de police de Paris en 1879. Il est le père adultérin d’un vulgaire scribouillard, un certain Louis Aragon, dont il tente de cacher la filiation en se faisant passer pour son tuteur.

Un influent préfet.

La fonction de préfet de Paris, toujours régie par l’arrêté du 12 messidor an VIII (1er juillet 1800) fait de son titulaire un des personnages les plus puissant de l’Empire. Il lui donne en particulier le droit d’arrestation, de perquisition, de saisie, même hors du flagrant délit. Il cumule les pouvoirs exécutifs d’un préfet et judiciaire d’un procureur, ouvrant et fermant les enquêtes, déferrant à la justice les prévenus quand bon lui semble. Les pouvoirs publics en effet ont toujours craint le peuple de Paris, il s’agit donc de le mater grâce à une police politique ...
À son arrivée en fonction, Andrieux a la finesse politique de supprimer le chef de service responsable de ces hommes : le public croit alors à la disparition des « agents secrets » tandis que le préfet n’a fait que les placer sous son autorité directe, transformant la police politique en police secrète. C’est lui désormais qui les rétribue directement, grâce aux « fonds des reptiles », des sommes d’argent liquide toujours insuffisantes, mais permettant tout de même de rémunérer des hommes à Paris, en province ... et même à l’étranger, luttant pied à pied contre l’influence du maître-espion de Bismarck, Wilhelm Stieber. Ses antennes se déploient largement donc à travers toute la France, grâce à des agents tel que Jaume ou Javert. Il aime à répéter à tous les opposants, parodiant Jésus parlant à ses disciples : « Rappelez-vous que chaque fois que vous serez trois, je serai au milieu de vous ... ». Il subventionne (et ainsi contrôle) des journaux tels que celui de Louise Michel, La révolution sociale.

Et toutes les données récoltées par les mouchards, les agents infiltrés, viennent nourrir les dossiers individuels conservés à la préfecture : fiches jaunes pour faits criminels, bleues pour faits politiques ou mondains, blanches pour affaires de mœurs. Grâce à la phénoménale puissance de calcul du Grand Napoléon, Andrieux est sans doute le seul homme à pouvoir tracer la carte des réseaux publics ou non, qui traversent la société française, à avoir une connaissance intime de la haute société comme de la société déviante. Il n’hésite d’ailleurs pas à s’en servir pour son propre compte … Officiellement sous les ordres du ministre de l’Intérieur, on comprend facilement que dans les faits il n’a que faire de cette tutelle. Homme lige de Béthancourt, il prive Clemenceau de l’essentiel de son pouvoir ...

Andrieux est un personnage centrale du roman de Johan Heliot, La Lune seule le sait.

Jean-Noël Jeanneney lui a consacré un article dans L’Histoire (n°240, fév. 2001).

Article suivant >
.
1879
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
Bruno Faidutti’s Blog
(10/08/2017)
« Nutz! – Les pirates et les écureuils Nutz! – Pirates and Squirrels »

Du bruit derrière le paravent
(14/07/2017)
« Mage : la Récursion »

ReS Futurae — Recherches sur la SF
(13/07/2017)
« Appel à communications : No age, please, we’re post-human! Posthumain et culture de jeunesse (Nancy, LIS) »

Places to Go, People to Be
(30/06/2017)
« La maîtrise de jeu stratégique »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »