L’énigme de la Vénus Hottentote
Auteur Gérard Badou
Date 2000
Editeur JC Lattès
Nb de pages 207 p.
Type Documentaire
ISBN 2-07096-2122-3

Bref résumé de l’ouvrage.

L’ouvrage retrace la vie de Sarah Baartman (Saartjie Baartman), la « Vénus Hottentote » de sa naissance à ... aujourd’hui. Il comble d’abord ce qu’on ignore de son origine en présentant la situation du sud de l’Afrique à la fin du XVIIIe siècle, en particulier ce qui concerne les peuples Hottentots et Bochimans. L’histoire étant mieux documentée à partir de son arrivée en Europe, G. Badou relate dans les deux chapitres suivants son passage à Londres et en Angleterre (1810-1814) puis son arrivée à Paris où elle décède en décembre 1815. La dernière partie est consacrée aux « outrages posthumes » subis par sa dépouille et l’épilogue aux démêlés juridiques entre la France et la République Sud Africaine à son propos. Notons que depuis la parution du livre (2000) les restes de la dépouille de Sarah Baartman ont effectivement étés rendus à son pays d’origine grâce à une loi spéciale du 7 mars 2002.

Bio-bibliographie.

Gérard Badou est ancien rédacteur en chef à L’Express, écrivain et journaliste. Il est notamment l’auteur de :
- L’Etat de santé, Buchet-Chastel, 1985.
- Les Nouveaux Vieux, Le Pré-aux-Clercs, 1989.
- Le Corps défendu, JC Lattès, 1994.
- Histoires secrètes de la Psychanalyse, Albin Michel, 1997.

Incipit

« Aucun des visiteurs du musée de l’Homme n’a pu rester insensible à la vision de la Vénus Hottentote, cette Africaine statufiée dans son moulage de plâtre brun. D’un réalisme tel que certains crurent y voir un vrai corps naturalisé, une momie rembourrée. Le visage, surtout, est bouleversant, les yeux fermés sur une douleur muette. La bouche entrouverte, exhalant un dernier souffle, interminable. Bizarrement, c’est ce visage — celui d’une morte — qui semble donner vie à ce corps jadis moulé à même la peau du cadavre. Lourdes mamelles en forme d’outres, pendantes. Hanches aussi larges que des calebasses. Croupe sidérante, prolongeant la silhouette par une protubérance aussi massive qu’un monstrueux balluchon de chair. Et, dissimulé entre les cuisses épaisses, le sexe, mystérieux, pendouillant comme une chair molle. »
< Article précédent Article suivant >
.
1810
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
Bruno Faidutti’s Blog
(15/10/2017)
« Essen »

ReS Futurae — Recherches sur la SF
(07/10/2017)
« « Nous ne sommes pas des numéros ! » La réponse des écrivains russes aux idées d’Alexeï Gastev (Patrice et Viktoriya Lajoye) »

Places to Go, People to Be
(01/10/2017)
« Thème/Style/Genre : créer une bonne histoire pour les grandes occasions »

Du bruit derrière le paravent
(11/09/2017)
« Cthulhutech - Ep. 4 : le retour du jet d'armes »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »