Pourquoi rechercher les Terres Australes ?

Où l’on présuppose que nous ne tombons pas, du moins pas la tête la première, et donc qu’un continent et ses richesses nous tend les bras.

La volonté de découvrir les Terres Australes relève avouons-le du simple bon sens pour tout esprit qui accepte d’y réfléchir un seul instant.

JPEG - 74.7 ko
Theatrum orbis terrarum
Abraham Ortelius, 1570.

Il semble d’abord évident que le monde ne saurait être ainsi déséquilibré : l’hémisphère Nord, largement recouvert de terres, pèserait alors plus lourd que l’hémisphère Sud, entrainant le monde dans une chute sans fin la tête la première. Un continent donc, forcément, encore inconnu, recouvre largement le pôle sud pour rééquilibrer le globe. Aristote, Ptolémée, Kepler, chacun en leur temps ont apporté tout leur crédit à cette démonstration.

Il semble ensuite très clair que le Paradis n’a pas été détruit après qu’Adam & Eve en eurent été chassés. La Bible ne dit rien d’un tel épisode, mais bien au contraire que le jardin existe toujours :

« Et l’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris. C’est ainsi qu’il chassa Adam ; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’Arbre de Vie. »
Gen., 3,23-24.


À mesure que le Globe est systématiquement visité, le Jardin n’étant pas découvert, il faut bien en déduire que le Paradis ne peut plus être que là où l’homme n’a plus posé le pied depuis son premier ancêtre : dans ce continent australe dont nous avons auparavant fait démonstration de l’existence.

JPEG - 47.4 ko
Adam & Eve chassés du Paradis
G. Doré

Face aux esprits chagrins ne croyant plus à la véracité des Ecritures, on pourra toujours répliquer sur un plan purement géographique que la Nature étant d’une logique inutile à démontrer, les richesses que l’on trouve aux latitudes tempérées de l’hémisphère Nord doivent symétriquement se retrouver dans l’hémisphère Sud. Aux 50e degrés de latitude sud doit se trouver l’équivalent de Londres ou Hambourg ; aux 60e, de Saint-Pétersbourg ou d’Oslo. Incontestablement, croyants ou incroyants conviendront que ce continent australe doit être du tout premier intérêt.

Les Français trouveront d’autres arguments les poussant particulièrement à monter de telles expéditions d’exploration dans une discipline que l’on pourrait appeler "géopolitique".

Dans la course à la domination du monde que se livrent les puissances européennes d’aujourd’hui, il est temps d’adopter une attitude tant défensive qu’offensive. Face au déjà immense empire britannique, la France ne peut plus se contenter d’établir des protectorats sur les rives Sud et Est de la Méditerranée. Plus encore que l’Afrique Noire, l’Asie et ses hautes civilisations l’appellent. La civilisation Khmer, en particulier, qui a atteint dans le passé un si haut niveau de civilisation et une si grande richesse, doit naturellement trouver un nouveau protecteur en son alter ego européen, la civilisation française. Mais pour cela nos navires auront besoin de points de relâches, aptes à les réapprovisionner en charbon et en vivres frais. Le Cap ayant déjà été colonisé par les Hollandais puis les Britanniques, l’île de France nous ayant été reprise par le traité de Paris de 1815, ne demeurent comme alternatives que Madagascar ou ces fameuses Terres Australes. On sait les inconvénients de la Grande Île. À nous donc de nous établir sur le Grand Continent.

J’ose ajouter qu’ignorant ce que l’avenir nous réserve, ces places seraient du tout premier intérêt pour lutter contre une guerre de course ou pour la mener nous même si les dures réalités d’un conflit nous obligeaient vraiment à une telle infamie. Je remarque d’ailleurs que les Anglais ont bien compris cet argument, eux qui, dès 1815, s’emparaient des îles Tristan Da Cunha pour empêcher toute opération de sauvetage de l’Empereur, retenu dans l’île voisine de Sainte-Hélène.

JPEG - 26.6 ko
Yves Joseph de Kerguelen de Trémarec
1734-1797

Il nous faut donc suivre les pas de Monsieur de Kerguelen. Ce gentilhomme, entre 1772 et 1774 réalise deux voyages qui permettent à ses lieutenants de mettre pieds sur des terres qu’ils croient être continentales. Il n’en est, hélas, rien comme le grand Cook l’aura démontré quatre ans plus tard. Ces îles pourtant recellent des richesses dont la France ne saurait se passer : sa faune marine infinie nous fournirait huiles, fourrures et viandes exotiques. Le chou des Kerguelen est particulièrement réputé pour ses vertus dans la lutte contre le scorbut. Certains savants ont annoncé la présence de charbon, d’autres pressentent l’abondance de l’or. Sera-ce le nouveau Klondike des mers du Sud ? Nous nous opposons donc fermement par contre, aux doux rêves du duc de Croÿ, qui demandait en 1773 à Monsieur de Kerguelen « qu’on y porte des obélisques de grandes pierres inaltérables. Rien ne ferait plus d’honneur aux nations et aux souverains que d’y établir pour ainsi dire des cabarets d’antipodes et des refuges libres et utiles à tous les habitants du globe dans les grands points opposés. On y parviendrait à entretenir des relâches utiles à tous les vaisseaux d’Europe. »

Quoi qu’il en soit, puisque ce ne sont que des îles, c’est qu’il nous faut continuer à chercher plus bas le continent. Le Paradis ne saurait nous échapper toujours.

Pour en savoir plus, se reporter aux très bonnes Histoires extraordinaires et inconnues dans les mers australes de Gracie Delépine.

< Article précédent Article suivant >
.
1855
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
Bruno Faidutti’s Blog
(10/12/2017)
« Dragons »

ReS Futurae — Recherches sur la SF
(08/12/2017)
« Fantasy Art and Studies 3: Science Fantasy »

Places to Go, People to Be
(04/12/2017)
« 2e Défi PTGPTB Trois Fois Forgé - Les Jeux »

Du bruit derrière le paravent
(31/10/2017)
« Cthulhutech - Ep. 1: un nouveau costard »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »