Dictionnaire érotique moderne

Si par hasard vous vouliez cheminer autrement que des pieds,
c’est par ici qu’il vous faudra renseigner.

Auteur Alfred Delvau [1]
Date 1864 après 1867 pour cette 2nde éd.
Editeur Edition imprimée exclusivement pour les membres de la Biblio-Aphrodiphile Société, et non mis dans le commerce. Impr. de Karl Schmidt (Bâle)
Nb de pages 400 p.
Type Dictionnaire
Disponible sur :
(En mode image seulement)

Texte disponible sur Wikisource

INTRODUCTION (1re édition du Dictionnaire érotique)

Aucun écrivain, jusqu’à ce jour, ne s’est senti assez franc du collier ni assez ferme des rognons pour entreprendre la publication d’un Dictionnaire érotique complet ; publication jugée nécessaire cependant par tout le monde, par les gourmets aussi bien que par les goinfres, par les lettrés aussi bien que par les simples curieux. […] Pour moi qui n’ai pas la vaine superstition du langage, et qui, au contraire, possède au suprême degré la haine, presque le dégoût de la feuille de vigne que les hypocrites placent sur leurs discours — comme les vieilles femmes un couvercle sur leur pot de chambre, — j’aborde résolûment le taureau par les cornes, et j’essaie de faire, à mes risques et périls, ce que personne jusqu’ici n’a eu le courage de tenter. […]

Extraits choisis.

Abbesse. Grosse dame qui tient un pensionnat de petites dames à qui on n’enseigne que les œuvres d’Ovide et de Gentil-Bernard : autrement dit Maîtresse de bordel, — le bordel étant une sorte de maison conventuelle habitée par d’aimables nonnains vouées toutes au dieu de Lampsaque [2]

Lorsque tu vas rentrer, ton abbesse en courroux
Te recevra bien mal et te foutra des coups.
Louis PROTAT.

Biscotter une femme. La baiser, acte pendant lequel on se remue fortement, — de l’italien scuotere, étymologie tirée par les poils.

Il aimait mieux dépuceler cent filles que biscotter une veuve.
RABELAIS

Lucrèce fait bien de la sotte
Et ne veut pas qu’on la biscotte.
THEOPHILE

Solenniser la Saint-Priape. Baiser, le dieu des jardins étant le dieu de l’amour.

Or, un jour que Sa Sainteté
Solennisait la Saint-Priape
Sur l’autel de la volupté ...
B. DE MAURICE

Notes

[11825-1867 - Secrétaire de Ledru-Rollin et collaborateur au Figaro, il est l’auteur d’ouvrages sur Paris et son histoire.

[2Cité grecque d’Asie mineur honorant le dieu Priape, dieu ithyphallique de la fertilité.

À compléter évidemment par le Dictionnaire de la langue verte du même auteur.

< Article précédent Article suivant >
.
1864
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
ReS Futurae — Recherches sur la SF
(07/10/2017)
« « Nous ne sommes pas des numéros ! » La réponse des écrivains russes aux idées d’Alexeï Gastev (Patrice et Viktoriya Lajoye) »

Bruno Faidutti’s Blog
(07/10/2017)
« Les reliques de Diamant Diamant’s Relics »

Places to Go, People to Be
(01/10/2017)
« Thème/Style/Genre : créer une bonne histoire pour les grandes occasions »

Du bruit derrière le paravent
(11/09/2017)
« Cthulhutech - Ep. 4 : le retour du jet d'armes »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »