Grande Œuvre du Temps (La)
Titre La Grande Œuvre du Temps (« Great Work of Time »)
Auteur John Crowley
Date 1998 (éd. originale : 1989)
Editeur Payot, coll. Rivages/Fantasy
Nb de pages 327 p.
Type Nouvelles
ISBN 2-7436-0314-3

Bref résumé du roman.

La Grande Œuvre du Temps est un recueil de nouvelles. La première, éponyme, est un étrange voyage temporel à tendances fantastiques. Une Alterfrérie fondée par Cecil Rhodes a trouvé le moyen de voyager dans le temps, de modifier le passé et le futur. Elle se donne pour but d’étendre l’Empire britannique et de maintenir la paix dans le monde. Et si pourtant ces changements avaient entraîné Rhodes à ne pas fonder la société secrète ? Et si les modifications successives ne tendaient qu’à figer le monde ?

Bio-bibliographie.

Né en 1943, John Crowley vit dans le Massachusetts. Il gagne sa vie en travaillant pour le cinéma comme assistant documentaliste, et pour la télévision (PBS) ainsi ... qu’en écrivant des romans. À l’invitation du professeur Harold Bloom, il a donné à l’Université de l’Indiana un cours sur la littérature utopique.

- L’Abyme, 1975.
- Le Parlement des fées, 1981, Prix World Fantasy du meilleur roman 1982.
- Une tétralogie : Ægypt (1987), Amour et sommeil (1994), et Démonomanie (le 4e volume est attendu).

Incipit.

« Si ce que je vais écrire est une chronique, alors elle différera forcément de toutes les autres, car elle commence non à un moment unique ou en un lieu unique, mais en tous lieux à la fois — en tous temps serait plus juste. Elle a sans doute commencé en un point quelconque du littoral infini, infiniment brisé, du temps. Elle pourrait même commencer dans la forêt sous la mer : immenses arbres, semblables aux séquoias américains, dont les racines plongent dans le benthos noir et dont les feuilles bougent lentement dans les courants bleus, près de la surface. C’est là, aussi, que ma chronique pourrait bien finir. Elle pourrait commencer en 1893 — ou en 1983. Oui, elle pourrait aussi bien commencer par Last, par une sorte de voix américaine (car nous sommes tous américains, maintenant, n’est-ce pas ?). Oui, Last sera le premier ; Caspar Last, pâle, grassouillet, parti en excursion, au printemps 1983, pour une lointaine, lointaine, région de l’Empire. »
< Article précédent Article suivant >
.
1893
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
Bruno Faidutti’s Blog
(15/10/2017)
« Essen »

ReS Futurae — Recherches sur la SF
(07/10/2017)
« « Nous ne sommes pas des numéros ! » La réponse des écrivains russes aux idées d’Alexeï Gastev (Patrice et Viktoriya Lajoye) »

Places to Go, People to Be
(01/10/2017)
« Thème/Style/Genre : créer une bonne histoire pour les grandes occasions »

Du bruit derrière le paravent
(11/09/2017)
« Cthulhutech - Ep. 4 : le retour du jet d'armes »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »