Lupin (Arsène)
Nom : Arsène Raoul Lupin (?)
Date : Né sans doute en 1874
Adresse : De nombreuses adresses, sous différents pseudonymes
Catégorie : Aventurier, « gentleman-cambrioleur ».

Où l’on découvre une particularité bien française : les héros sont bien souvent aussi des voyous.

Arsène Raoul Lupin est né en 1874, à Blois a-t-il tenté lui-même de laisser croire. Il est le fils d’Henriette d’Andrésy et de Théophraste Lupin, un professeur de boxe, d’escrime et de gymnastique, qui l’a initié aux sports de combat. D’ailleurs le premier métier d’Arsène fut celui de professeur de Jiu-Jitsu. Son arrière-grand-père était un général de Napoléon Ier. Encore nourrisson, Arsène fut élevé par une nourrice, Victoire.

Il passe son enfance avec sa mère, qui a repris son nom de jeune fille et travaille comme femme de chambre pour de riches cousins, les Dreux-Soubises. Le premier exploit du jeune Arsène fut de leur subtiliser le collier de la reine Marie-Antoinette pour se venger des humiliations subies. À la fin des années 1880, étudiant, il touche à toutes les disciplines, l’histoire de l’art aussi bien que le droit, la médecine, la pharmacie ou le théâtre. Il s’exerce à la prestidigitation avec Dikson, puis Pickmann. C’est sans doute à cette époque qu’il est approché, en vain, par la Police des Châteaux, car il plonge définitivement dans la criminalité et la double vie.

Pour son côté glorieux, le 4 mai 1897, il sauve de nombreuses vies durant l’incendie du Bazar de la Charité. En septembre 1902, il fournit au gouvernement la preuve de l’innocence du capitaine Dreyfus.

Après avoir résolu l’énigme de l’Aiguille creuse en 1895 qui lui permet de mettre la main sur le trésor des rois de France, il l’utilise comme base secrète pour mener ses actions. L’année suivante, il aménage des passages secrets dans plusieurs appartements parisiens et met en place une efficace bande organisée d’hommes de main.

Arsène Lupin est aussi un grand séducteur. Sous le nom d’emprunt d’Horace Velmont, il séduit en 1892 la comtesse d’Origny. Durant l’été de cette même année il a une aventure avec une femme dont l’identité demeure inconnue, mais qui lui donne une fille, Geneviève. Deux ans plus tard, sous le nom de Raoul d’Andrésy, il s’éprend follement, puis épouse Clarisse d’Etigues. Il a en parallèle une aventure avec Joséphine Balsamo, plus connu sous le nom de Comtesse de Cagliostro. Mais en novembre 1899, Clarisse meurt en couche en donnant naissance à un fils Jean. Peu après, le bébé est enlevé par les hommes de main de la comtesse de Cagliostro. Privé de sa femme et de son fils, il se lance à corps perdu dans la carrière criminelle.

Pour son côté sombre dès 1892, Arsène Lupin monte sa première grande entreprise : il dévalise le coffre fort de Mme Imbert. Au début du XXe siècle, il écume alors les châteaux, les banques, émet des faux-billets. Il devient la bête noir, l’ennemi personnel de l’inspecteur de la Sureté Justin Ganimard. À plusieurs reprises, la police française doit s’en remettre aux lumières du détective anglais Sherlock Holmes.

GIF - 18.8 ko

C’est ce dernier qui, d’une balle perdue tirée en direction de Lupin, abat Raymonde de Saint-Véran l’amante du cambrioleur en 1909. Brisé par cette nouvelle perte Arsène Lupin sombre désormais dans des périodes de désespoirs (il tente de se suicider en 1913) ou de cynisme.

L’essentiel de la vie de Lupin est connue grâce à son biographe officiel, Maurice Leblanc, qui le rencontre pour la première fois en mars 1902.


- Toutes les aventures d’Arsène Lupin sont disponibles gratuitement sur Ebooks.

Quelques pseudonymes d’Arsène Lupin :

• Raoul de Limézy, utilisé à partir de 1880 lorsque sa mère reprend son « nom de jeune fille » en même temps qu’elle se fait passer pour veuve,
• Vicomte d’Andrésy, lors de son mariage avec Clarisse d’Étigues en 1894,
• Maxime Bermond, architecte, de 1895 à 1905,
• Horace Velmont, en 1898 puis en 1900, 1903,
• Bernard d’Andrézy ou d’Andrésy, en 1899,
• Jean Daspry en 1899,
• Comte d’Andrésy en 1900,
• Désiré Baudru en 1902,
• Chevalier Floriani en 1903,
• Capitaine Janniot en 1903,
• Guillaume Berlat en 1903,
• Jacques, duc de Charmerace, en 1903-1904,
• Michel Beaumont, collectionneur, en 1904-1905,
• M. Nicole, licencié ès-lettres, en 1904-1905,
• Colonel Sparmiento, riche Brésilien, en 1904-1905,
• Jacques d’Emboise en 1905,
• Paul Daubreuil en 1905,
• M. Lenormand, sous-chef puis chef de la Sûreté, de 1906 à 1912,
• Étienne de Vaudreix en 1907,
• Baron Anfredi en 1908,
• Louis Valméras en 1908,
• Baron Raoul de Limézy en 1909,
• Prince Paul Sernine (anagramme d’Arsène Lupin) de 1910 à 1912,
• Prince Serge Rénine, identité alternative à Paul Sernine, en 1910,
• Don Luis Perenna (anagramme d’Arsène Lupin), Péruvien et Grand d’Espagne, à partir de 1912.

Les informations de cette fiche proviennent pour l’essentiel du très bon et très complet ouvrage d’André-François Ruaud, Les Nombreuses vies d’Arsène Lupin, édité par Les moutons électriques.

< Article précédent Article suivant >
.
1892
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
ReS Futurae — Recherches sur la SF
(17/11/2017)
« Ouverture du site officiel de Maurice G. Dantec »

Bruno Faidutti’s Blog
(07/11/2017)
« Soirées parisiennes Parisian Nights »

Du bruit derrière le paravent
(31/10/2017)
« Cthulhutech - Ep. 1: un nouveau costard »

Places to Go, People to Be
(01/10/2017)
« Thème/Style/Genre : créer une bonne histoire pour les grandes occasions »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »