Saunders (Margaret)
Nom : Margaret Saunders
Date : Née vers 1860
Adresse : Ile Saint-Louis, Paris, France
Catégorie : Artiste (actrice)
Titres & décorations : RVM.
Famille connue : un demi-frère, Théophraste de Barrias Archimbault

Où l’on tombe sous le charme de la délicatesse, de la culture et de la détermination des jeunes actrices françaises.

« Dix heures, indiquaient les aiguilles de la petite pendule en marbre skyros posée sur ma coiffeuse. Je n’avais que le temps. Je me déshabillai, me démaquillai aussi vite que possible, passai une robe de soirée en observant mon reflet dans la grande glace ovale. Les hommes disaient que j’étais une belle femme, mais je ne parvenais pas à savoir dans quelle mesure c’était vrai. Sans doute, j’étais bien faite, mon visage était fin, régulier et il y avait dans mes yeux, m’avait dit un jour un peintre, ce peintre belge pour lequel j’avais posé, toute la douceur d’un ange blessé. Ma petite fée d’automne, m’avait aussi appelée ma douce amie Sarah Bernhardt. Recluse dans un rêve dont toi seule possèdes la clé. Ce n’était là pourtant que des mots, songeai-je en attachant mon corset. Des mots, et rien de plus. J’étais belle, assurément, dans le regard des autres.
Un instant, j’eus une pensée pour ma chère Beatrix. Cela faisait trois mois, à présent, que je ne l’avais pas vue, et notre grand appartement de l’île Saint-Louis me semblait bien vide sans elle. Quel malheur que Beatrix fût mariée, me répétai-je en me mordant les lèvres. Quel malheur qu’elle dût se partager entre moi-même et son époux, entre Paris et New York. Ses grands yeux de velours sombre, sa peau, blanche et soyeuse — son odeur, ses caresses, tout cela me manquait, mais que pouvais-je y faire ? Bah, me dis-je en essayant de sourire à mon image, n’y pense plus, Margo, tu te fais du mal pour rien. »

Confessions d’un automate mangeur d’opium, de Fabrice Colin & Mathieu Gaborit.

Née au début des années 60, Margaret Saunders échoue en 1880 au concours d’entrée du Conservatoire de musique et de déclamation de Paris, alors porte d’entrée pour une grande carrière au théâtre. Elle persévère pourtant, se fait embaucher par le médiocre Théâtre des Nouveautés où elle est pourtant remarquée par Sarah Bernhardt. Grâce à son aide, elle réussit enfin le concours, et triomphe en 1899 dans Roméo & Juliette de Shakespeare au sein de la troupe du Théâtre de l’Odéon, avec François de la Trémolière comme principal partenaire. C’est alors une belle femme cultivée et décidée, considérée comme l’une des principales actrices de la scène parisienne.

Cette année là, le meurtre de son amie Aurélie Couturier la mêle, avec son frère l’aliéniste Théophraste de Barrias Archimbault, à l’affaire Owen Haterley. Ayant subi une injection d’éther, première phase d’une trans-incarnation dans un corps d’automate, elle en garde la capacité temporaire d’entrer en empathie avec ceux-ci lorsqu’ils se trouvent à proximité. C’est ce qui lui permet de sauver la reine Victoria lors du diner de gala de la Tour Eiffel le 26 mai, et de se voir décerner pour cela, la médaille royale de Victoria.

Margaret Saunders, est l’héroïne des Confessions d’un automate mangeur d’opium, de Fabrice Colin & Mathieu Gaborit.

< Article précédent
.
1899
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
Bruno Faidutti’s Blog
(19/07/2017)
« L’autre Bruno The Other Bruno »

Du bruit derrière le paravent
(14/07/2017)
« Mage : la Récursion »

ReS Futurae — Recherches sur la SF
(13/07/2017)
« Appel à communications : No age, please, we’re post-human! Posthumain et culture de jeunesse (Nancy, LIS) »

Places to Go, People to Be
(30/06/2017)
« La maîtrise de jeu stratégique »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »