L’Histoire
Sujet : Histoire
Périodicité : Mensuelle
Rédacteur en chef : Valérie Hannin
Fondateurs : Michel Chodkiewicz et Michel Winock (1978)
Propriétaire : Financière Tallandier - Pinault
Prix au numéro : 6€
Diffusion : 64.000 ex.

Le magazine de l’enseignant.

L’Histoire est, parmi les revues de vulgarisation consacrée à l’histoire, celle qui a la meilleure réputation. Les articles sont dans leur grande majorité écrits par des universitaires, souvent renommés. On lui reproche — pas forcément à tort — d’orienter ses thématiques en fonction de l’actualité (les enseignants qui sont a priori le cœur des lecteurs en seront peut-être cependant assez satisfaits). On lui reproche — avec raison — de donner les programmes de télévision plutôt que la liste des cours au Collège de France (les provinciaux n’en seront peut-être pas plus offensés). On lui reproche enfin de favoriser certaines écoles historiques au dépend d’autres (Furet plutôt que Soboul), et en particulier de faire preuve d’un certain anticommunisme.
On peut déplorer encore un site internet assez médiocre, et en particulier limité (même en étant abonné) quand à la consultation gratuite d’archives ...

Malgré toutes les critiques, L’Histoire demeure toujours la plus sérieuse revue de vulgarisation historique, avec régulièrement d’excellents dossiers.

< Article précédent
.
1978
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
La France choisit le Sud
par Caracalla

par Farid Ameur (docteur en histoire).
L’Histoire n°261 — Février 2011, p.68-71.

Le numéro spécial de février consacre un assez gros et intéressant dossier à la guerre de Sécession (1861-1865). Et durant celle-ci, « La France choisit le Sud ».

« Si le Nord est victorieux, j’en serai heureux, mais si le Sud l’emporte, j’en serai enchanté ! »

En partie pour des raisons idéologiques complexes : l’esclavage a été aboli en France en 1848, mais les Confédérés se présentent comme un peuple qui veut trouver son indépendance ce que feint de croire l’Empereur. En partie pour des raisons économiques : le Sud est favorable au libre-échange alors que le Nord industriel est protectionniste. Surtout pour des raisons géopolitiques : la Sécession affaiblit la puissance montante des Yankees et ouvre la voix aux ambitions françaises au Mexique, ce que traduit le débarquement franco-anglo-espagnol à Veracruz en décembre 1861.

Rares sont, à la cour, les partisans des Fédérés. Sont cités le prince Napoléon, ou Thomas Evans, le dentiste de l’Empereur. Par contre l’opposition, orléaniste ou républicaine prend le contre-pied et donc le parti du Nord : le comte de Paris et son frère le duc de Chartres, petit-fils de Louis-Philippe, servent dans l’état-major du général McClellan ; Reclus ou Montalembert, membres du Comité français d’émancipation encensent l’action de Lincoln. La presse suit donc également ce clivage : Le Moniteur, Le Pays, La Patrie, Le Constitutionnel soutiennent le Sud ; La Revue des Deux Mondes, le Journal des Débats, Le Temps, Le Siècle soutiennent l’Union.

Dès le 10 juin 1861 (les hostilités ont été ouvertes le 12 avril), la France reconnait l’état de guerre ce qui donne aux Sudistes la possibilité de contracter des emprunts et d’acheter des armes. Ils peuvent ainsi en 1862 commander en secret la construction de six navires de guerres, et emprunter contre produits manufacturés, 7,5 millions de dollars aux banquiers Erlanger. Mais lorsque le 1er janvier 1863 Lincoln proclame l’émancipation des esclaves, la France ne peut plus officiellement soutenir un parti qui se bat clairement pour le maintien de l’esclavage. Napoléon se contente donc désormais de proposer ses bons offices pour une paix blanche et, de plus en plus occupé par les évènements du Mexique, se désintéresse peu à peu de la cause sudiste.

La blogosphère :
Du bruit derrière le paravent
(23/10/2017)
« Les Légendes de Demain ! »

Bruno Faidutti’s Blog
(15/10/2017)
« Essen »

ReS Futurae — Recherches sur la SF
(07/10/2017)
« « Nous ne sommes pas des numéros ! » La réponse des écrivains russes aux idées d’Alexeï Gastev (Patrice et Viktoriya Lajoye) »

Places to Go, People to Be
(01/10/2017)
« Thème/Style/Genre : créer une bonne histoire pour les grandes occasions »

Mondes en chantier
(29/06/2017)
« Cyberpunk Reload, épisode ça-va-peut-être-aller-maintenant-hein »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »